L'imc enfant

Le surpoids, mais également l’obésité des enfants, représentent des enjeux importants de santé publique.

Quels sont les conséquences néfastes de l’obésité sur la santé des enfants ?

En effet, le pourcentage de surpoids et d’obésité chez l’enfant s’est fortement accru dans plusieurs pays, notamment en France. Il s’est avéré que le pourcentage des petits français dont la courbe de corpulence (IMC pour les enfants) est supérieure à 97ème percentile est passé de 12% en 1996 à 16% en 2000, la situation d’obésité se trouvant au-delà de ce seuil. Sans une surveillance et une prise en charge ajustée, l’obésité chez l’enfant peut entraîner des conséquences particulièrement néfastes pour sa santé. Ainsi à long terme, l’on pourra envisager un accroissement progressif et grave de son état de surpoids. Ensuite à court terme, l’obésité peut entraîner des difficultés orthopédiques, respiratoires, voire provoquer une élévation prématurée de la tension artérielle, ainsi que le taux de triglycéride. Des cas de diabète précoce sont aussi à envisager.

Les enfants obèses à l’âge adulte

Dans la majeure partie des cas, une obésité survenue pendant la période de l’enfance a pour conséquence, une surmortalité à l’âge adulte. Il est à souligner que ce phénomène de surmortalité est essentiellement dû à des maladies cardiovasculaires. En outre, l’obésité influence de façon négative l’estime personnelle de l’individu, rend difficile son intégration dans la société, et entrave son évolution au sein d’un environnement social discriminatif.

L’IMC et les courbes de corpulence

Le calcul IMC nécessite l’utilisation du poids en kg de l’enfant et sa taille en mètre. Le rapport poids (kg) / taille² (m) aboutit à l’IMC. Toutefois pour l’enfant, les valeurs de référence de l’IMC ne sont pas semblables à celles de l’IMC homme et IMC femme adultes. Elles sont différentes physiologiquement selon l’âge de l’enfant. Ainsi les courbes de corpulence, différentes selon le sexe et l’âge interviennent pour surveiller la variation évolutive de la corpulence de l’enfant durant sa croissance.

Les courbes de corpulence françaises

Les courbes de corpulence françaises ont été mises en place dans les années 82. Et depuis 1995 elles sont retrouvées dans chaque carnet de santé de chaque enfant, les courbes étant déterminées en percentiles. L’insuffisance de poids est définie pour un IMC inférieur au 3ème percentile, une corpulence normale se situe entre le 3ème et le 97ème percentile. Au-delà du 97ème percentile, l’état d’obésité est déclaré.

Comment dépister un surpoids, une obésité ou un risque d’obésité ?

La courbe de corpulence est le meilleur moyen pour faire un dépistage précoce des enfants en surpoids, ou ceux qui risquent de le devenir. L’IMC de l’enfant est à reporter régulièrement sur la courbe de corpulence française pour surveiller l’évolution de sa corpulence. Un rebond d’adiposité avant 5 ans est une alerte sérieuse à considérer, un changement de couloir de percentile vers le haut également.

<
Un calcul de votre imc


Entrez les données et ayez votre imc calculée en quelques secondes